Image

Le travail des armes

La pratique de base est peu à peu enrichie par d’autres activités telles que des enchaînements divers et libres avec l’utilisation de bâtons, de drapeaux, de couteaux et de sabres.

La théorie du Mei Hua Zhuang considère l'Arme comme le prolongement des bras. Le maniement des armes constitue une pratique supérieure pour la coordination du Jing, du Qi et du Shen. Elle permet également d'approfondir la compréhension du Jiazi.

Une grande diversité d’armes est utilisée et la pratique se fera seul, à deux ou plus. Les mouvements ou affrontements pourront être prédéfinis ou libre.

Armes courantes : Le sabre (Dao), l'épée (Jian), le bâton, la lance, la hallebarde (Da Dao), les doubles sabres, les doubles épées, les poignards, les doubles crochets, le baton à trois sections, la chaîne à neuf sections...

Armes anciennes spécifiques au style du Mei Hua Zhuang: L'utilisation de ces armes correspond à des séries de mouvements anciens qui sont encore pratiquées de nos jours. C'est le cas des Hushenpi, Laoziqiang, Yibensanqiang, Wuhuben.

Image